Questions Diverses PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Administrateur   
Mardi, 17 Mai 2011 16:39
Questions fréquentes
Silicium España fabrique le G5 avec la même formule que nous a confié Loïc Le Ribault.

Le G5 et le goût

Le G5 est un produit organique qui n'a jamais exactement le même goût d'une fabrication à une autre. Étant organique c'est un produit vivant, son goût varie dans chaque fabrication tout en ayant la même composition. À mesure que s'écoule le temps dans une même fabrication il peut aussi changer objectivement le goût.
Ainsi, le lot X par exemple, n'aura pas le même goût une fois la fabrication terminée que dans les six mois suivants.

Aussi une même personne peut remarquer que la même bouteille change de goût le long des jours, dû à la perception de la personne. Le Silicium est dépuratif, et à mesure que le corps dépure grâce au silicium organique, il semble que le goût du produit change un peu, puisque même la langue des personnes, apparaît blanche quand l'organisme dépure des toxines. La langue reçoit des toxines provenant de l'épuration ce qui fait que la personne perçoit erronément un léger changement de goût de certains aliments ou boissons.

Les bouteilles en plastique affectent le goût du produit. Étant un produit dans une base aqueuse, les petits changements affectent assez la perception du goût.

Depuis le mois de juin dernier, il y a eu quelques lots qui ont varié un peu plus de goût de ce qui est normal, dû au changement de fournisseur de l'un des ingrédients. Cela ne signifie pas que l'ingrédient est différent, c'est le même. La formule est exactement la même, les paramètres et les spécifications techniques de chaque ingrédient sont identiques, le produit a les mêmes qualités.

On ne sort jamais un lot, sans l'avoir analysé en profondeur ce qui élimine la possibilité d'un produit expiré ou périmé.

Avant de lancer un lot sur le marché, il est analysé exhaustivement et très profondément

La formule finale est testée avec les 9 analyses suivantes :

1. Absence de bactéries Aérobies totales.
2. Absence de Levure et de moisissures
3. Absence de microbes pathogènes
4. Contenu de Monométhylsilanetriol par la Résonance magnétique nucléaire
5. Contenu en silicium élémentaire
6. pH, ou concentration d'ions hydrogènes
7. Paramètres organoleptiques.
8. Couleur, transparence, clarté.
9. Absence de métaux lourds, plomb, aluminium, cadmium, mercure ...

Le produit se fabrique avec de l'eau pharmacopée qui est l'eau la plus pure qui existe, et tous les ingrédients utilisés sont classés Pharmacopée Européenne, par sa qualité alimentaire et hauts standards de fabrication. Dans les nouvelles bouteilles avec l'étiquetage ' Usage Externe ' l'indication des ingrédients écrits sur l'étiquette a légèrement changé. Il faut indiquer les ingrédients d'une manière concrète, par les exigences de l'étiquetage de la nouvelle catégorie de produits. Ainsi, là où apparaissait Monométhylsilanetriol, maintenant il y apparaît Methylsilanol s'agissant toujours du même ingrédient.
Il n'était pas obligatoire auparavant pour un produit alimentaire d'indiquer le conservateur si celui-ci avait une concentration très faible et ne jouait pas un rôle technologique dans le produit fini, or, maintenant nous devons tous les indiquer.
Ainsi, bien qu'il ait toujours eu un type de benzoate, il est maintenant indiqué sur l'étiquette pour des raisons et exigences légales
Mais les ingrédients sont exactement les mêmes qu'avant.

Pourquoi n'y a-t-il pas de date de péremption sur le G7 Light Legs ?

La loi en vigueur européenne dit, que lorsque les paramètres sont correctement accomplis et que le produit maintient ses constantes microbiologiques et physicochimiques plus de 30 mois, ils restent libres de la date de péremption, cependant, certaines marques qui fabriquent en très grande quantité parfois pour des motifs simplement commerciaux même quand ceux-ci dépassent les 30 mois indiquent la date de fabrication et de péremption, et obtiennent de cette façon une publicité qui revendique la fraîcheur du produit.


Quelle quantité de silicium apporte le G5 ?

Entre 10 et 13 mg par dose journalière recommandée de silicium pur et bio disponible. Il faut prendre en compte que la méthode de Loïc Le Ribault fonctionne de manière très diluée, similaire à l'homéopathie, c'est-à-dire de façon différente aux autres produits qui contiennent du silicium.


Pourquoi mélange t-on maintenant la prèle des champs et le silicium minéral dans le Silicium G5 Siliplant?

Ils ne sont pas mélangés, ils s'emploient comme matière première pour l'obtention de la molécule naturelle du silicium.
De la prèle des champs est utilisé uniquement la partie de silicium naturelle qu'on  emploie comme source, et qui subit à son tour un processus pour le transformer en produit hautement efficace.


Le Silicium G5 Siliplant peut-il avoir des effets secondaires de par son contenu de prèle des champs ?

Non parce que nous n'utilisons pas l'extrait commercial, mais uniquement la partie de silicium naturel que contient la plante et qui à son tour, subit un processus pour le transformer en un produit hautement efficace.

Quels changements y a-t-il eus dans la législation européenne de compléments et du G5 ?

Depuis le 1er janvier le produit a été relégué part les autorités européennes (EFSA), à la catégorie de ' produit d'usage externe'. Sa formulation comme Monométhylsilanetriol  a été rayée de la liste des compléments alimentaires autorisés par l'EFSA.
En effet, certaines sources de silicium ne sont plus autorisées; On ne trouvera plus comme ingrédient le Monométhylsilanetriol, alors que cela fait des années que ce produit est commercialisé, il a fait énormément de bien à ses consommateurs, n'a jamais eu aucun effet secondaires.

Pourquoi avons nous lancé le SILICIUM G5 version Siliplant ?

Silicium España a amélioré son produit Silicium G5, en mettant à profit l'obligation légale de reformuler ce produit suite à un changement de la législation européenne de compléments alimentaires. La bonne nouvelle est que le Silicium est agréé en tant que nutriment dans les compléments alimentaires puisque jusqu'à présent la commission européenne n'acceptait que quelques produits contenant du silicium et seulement de façon provisoire. Cependant, les sources de silicium acceptées ont été limitées. Silicium G5 Siliplant contient de la Silice naturelle extraite de la Prèle des champs (Equisetum arvense issu de l'agriculture biologique) et de l'acide silicique (ne pas confondre avec l'acide salicylique ou aspirine) obtenus par un processus exclusif basé sur la méthode de Loïc Le Ribault.
Silicium G5 Siliplant  est sans conservateurs, parfaitement assimilable par l'organisme et Bio-disponible. Très utile et bénéfique pour les os, articulations, régénération du cartilage, l'élasticité de la peau, préservation des cheveux et des ongles sains, contre la déminéralisation.

Pourquoi est-il mentionné sur le G5 « application externe » ?

Ce produit a fait énormément de bien à ses consommateurs, n'a jamais eu aucun effet secondaire et a suivi toutes les requêtes légales que les autorités exigeaient pour sa mise en  place sur le marché.
Sa formulation comme Monométhylsilanetriol a été rayée de la liste des compléments alimentaires autorisés par l'EFSA, et relégué dans la catégorie « usage externe ».
Silicium G5 respecte rigoureusement la réglementation en vigueur.
Afin de non trahir l'esprit de Loïc Le Ribault qui est le motif et la raison d'être de notre entreprise, nous mettons à la disposition du public le produit identique, tel quel l'a conçu Loïc Le Ribault, mais à partir de maintenant ' En usage externe ' selon la nouvelle réglementation européenne.

Peut-on boire le Silicium G5 avec la nouvelle mention « application externe » ?

Il s'agit du même produit, qui a fait énormément de bien à ses consommateurs, n'a jamais causé de problèmes ni provoqué aucun effet secondaire. Il y a des études de non toxicité et des preuves de son efficacité. Ce même produit est consommé aujourd'hui en dehors de l'Union Européenne, et est fabriqué de la même manière depuis 15 ans.
Mais par une décision incompréhensible de la législation européenne, le Silicium G5 n'est plus considéré comme un complément alimentaire mais un produit à usage externe.

Le nouveau G5 version Siliplant est-il efficace?

Le Silicium G5 Siliplant est un complément alimentaire parfaitement assimilable par l'organisme qui contient de la silice naturelle.
Nous avons appliqué au produit final le test scientifique (RMN), qui démontrent qu'il est pleinement actif, assimilable et bio-disponible.
Silicium G5 Siliplant est efficace, des tests ont été effectués sur des personnes avec des problèmes articulaires, et en état de faiblesse et ont obtenu un taux de satisfaction très élevé.
Silicium G5 Siliplant est basé sur la méthode de Loïc Le Ribault.


Le Silicium G5 contient-il des conservateurs ?

La nouvelle version de Silicium G5 ne contient pas de conservateurs, il contient des molécules naturelles qui conservent le produit en bon état pendant un certain temps après l'ouverture de la bouteille.
La version classique contient du benzoate comme conservateur alimentaire, qu'on retrouve également dans la nature, groseille, prune.

Irlande ou Espagne ?

Depuis 2005 jusqu'à présent, l'unique entreprise habilitée pour commercialiser le G5 selon la formule Originale de LLR est Silicium España, accord signé sous contrat avec Loïc Le Ribault et maintenant avec ses héritiers.

PETIT RAPPEL DES FAITS:

Loïc Le Ribault fut arrêté sur Genève le 21 novembre 2003, il passa 3 mois au secret puis fut extradé en France pour y être jugé le 5 février 2004 et enfin être libéré le 24 février 2004.
Son associé, vis-à-vis des clients de LLR-G5 Ltd, minimisa la situation et n'ébruita pas la nouvelle de l'incarcération.

«La seule explication qu'il (LV) osa me donner à son manque de soutien fut que: «Mon arrestation donnait une mauvaise image de marque de la société», ça ne s'invente pas!!!» extrait de 'G5: une spoliation modèle' de Loïc Le Ribault.

DÉPART DE LA SOCIÉTÉ LLR-G5 Ltd:

De retour en Irlande en Mars 2004 Loïc Le Ribault démissionna mais garda 50% des actions de LLR-G5 Ltd.
Officiellement, il ne doit plus être apparenté à la société qu'il a créée en 1999.
Officieusement, à la suite «d'un grave différend professionnel» Loïc Le Ribault se désolidarise surtout de son ex-associé.

DESTINATION: LA SUISSE.

Loïc Le Ribault, ne voulant pas revenir en France et privé de toutes ressources, s'installe en Suisse chez des amis. «Il va de soi que je ne touche pas les royalties qui me sont dues».
Des accords financiers à l'amiable avec LLR-G5 Ltd. n'aboutiront pas, Loïc Le Ribault en sera très affecté car il sait qu'il devra entamer une procédure judiciaire pour obtenir gain de cause.

CONFÉRENCE EN ESPAGNE:

Juan Carlos Hierro décide d'organiser deux conférences sur le G5 pour les médecins et les thérapeutes. Loïc Le Ribault est enchanté car c'est un véritable succès.
28 mai 2005 Grand Hôtel Colón à Madrid.
29 mai 2005 Palais des Congrès de Barcelone.

CONCRÉTISATION:

2005 : Loïc Le Ribault se résout à entamer une procédure judiciaire afin de dissoudre la société LLR-G5 Ltd, Procédure No 2006/241COS en Irlande.
Juin 2005: Agrément avec Silicium España pour la fabrication et la distribution du G5 en exclusivité, rupture avec LLR-G5 Ltd.
Loïc Le Ribault diffuse cette information par courrier électronique, le stipule dans son livre «Qui a peur de Loïc Le Ribault?» et le certifie sur son site internet www.loic-le-ribault.ch.
10 novembre 2006, l'article 6 de l'agrément stipule le rachat des parts de la société LLR-G5 Ltd de Loïc Le Ribault par son ex-associé, en contrepartie la Société LLR-G5 Ltd ne peut plus utiliser le nom de «Loïc Le Ribault» ni «G5».
Pour tout complément d'information merci de vous adresser aux héritiers de Loïc Le Ribault


Quel est l'avenir du G5 ?

La société SILICIUM ESPAÑA va s'occuper du G5 selon le souhait de Loïc Le Ribault:
« L'avenir du G5 est désormais assuré: Une société espagnole de toute confiance diffuse le G5 authentique (Silicium España - Téléphone 0034 985 51 11 26) » Extrait du livre 'Qui a peur de Loïc Le Ribault' dernière édition ».
Loïc Le Ribault affirme, sans aucune ambiguïté, que seul le G5 produit en Espagne depuis cinq ans, a son agrément et qu'il engage sa responsabilité personnelle sur le G5 fabriqué par SILICIUM ESPAÑA.

Loïc Le Ribault, en homme prévoyant, avait déjà confié à notre société les procédures, les formules, et les différentes phases des secrets de fabrication du G5 liquide et gel au début de l'année 2005.
Silicium España continuera donc à fabriquer à l'identique, à distribuer et s'occuper de tout ce qui concerne le G5 selon les désirs et les souhaits de Loïc.

Depuis six ans, SILICIUM ESPAÑA a continué à développer avec l´assentiment de Loïc Le Ribault plusieurs formules dont une ligne de beauté, divers baumes d´applications externes à base de G5, certains sont déjà proposés a la vente.


Pourquoi plus d'une entreprise affirment vendre le produit découvert et breveté par LE RIBAULT?

Parce qu'il s'agit d'un produit excellent, les clients depuis 1994 ont pu vérifier ses innombrables qualités. Il est de ce fait très copié. Notre entreprise accepte la concurrence, elle nous semble positive. La concurrence nous aide à ce que les vertus du silicium se connaissent chaque fois plus. Ceci est nécessaire dû à ce qu'il existe toujours une grande ignorance au sujet des effets négatifs que produit la carence de silicium chez les êtres humains, et des difficultés d'assimilation associés à l'absorption du silicium.

Mais certaines entreprises ont dépassé la limite de la légalité. Sans que ce soit vrai ils affirment proposer ‘le même silicium que LE RIBAULT'. Sans disposer d'aucun contrat d'utilisation du nom ‘LE RIBAULT' ni de sa formule, ils se sont lancés à vendre des produits qu'ils assurent ‘être les mêmes'. Bien sûr ils ne connaissent pas la méthode brevetée d'élaboration, mais ils se sont décidés à proposer des produits apparemment similaires qui ne sont pas suffisamment mis à l'épreuve, testés ni confirmés.

D'autres assurent que ses produits contiennent du ‘Monométhylsilanetriol' très concentré!
La vérité est que le ‘Monométhylsilanetriol' est une famille de molécules, qu'il existe des milliers de variétés de substances qui peuvent se dénommer ainsi et que pour obtenir ces substances des centaines de chemins peuvent être utilisés, avec des caractéristiques résultantes très différentes entre elles. De ce fait seules quelques-unes sont efficaces. LE RIBAULT a consacré des décades de sa vie à l'investigation et a découvert une méthode idéale pour le fabriquer. Ce processus exige des conditions très particulaires et exige beaucoup d'expérience. Cette méthode est bien entendu secrète. Notre produit nécessite la concentration idéale que nous proposons, selon le processus original de LE RIBAULT. Il ne doit pas être changé. Il est inutile de parler de la concentration, parce qu'elle n'a rien à voir avec l'efficacité. Certains proposent l'argument commercial simpliste ‘notre produit est plus concentré donc il est meilleur'.
Ceci bien entendu n'est pas ainsi, parce que selon ce raisonnement nous pourrions manger du sable de plage, concentré à 80 % en silicium et ainsi nous assimilerions du silicium. Ce n'est pas ainsi parce que le sable de plage, ainsi que tous les siliciums cristallisés, ne sont pas assimilables par l'organisme et peuvent seulement créer des problèmes. Et ces produits ‘plus concentrés' le sont en silicium cristallisé, minéral, mais pas en silicium organique.
Notre entreprise dispose de toutes les autorisations par rapport au découvreur de la part du Docteur en Sciences Loïc LE RIBAULT, pour fabriquer tous ses produits ainsi que des produits dérivés, pour l'utilisation de son nom et sa méthode et pour exporter en exclusivité à tous les pays du monde.

Le G5® Contient-il de l'aspirine ?

Certains parasites du silicium organique font courir le bruit que le G5 contiendrait de l'aspirine, et serait donc déconseillé aux consommateurs allergiques aux salicylés.

Est-ce vrai ?

La réponse est nette : NON.

L'historique de la découverte du G5 l'explique d'ailleurs clairement (Loïc Le Ribault - Le G5 - Historique et applications, et Laure Pouliquen - L'histoire VRAIE du silicium organique - éditions Guy Trédaniel, avril 2006):


« (...) En 1982, Duffaut et Le Ribault se rencontrèrent. Ils travaillèrent ensemble à la mise au point de nouvelles molécules de silicium organique (...) jusqu'en 1993, date du décès de Duffaut.
Jusqu'alors, pour que les organo-siliciés soient actifs, on devait leur adjoindre de faibles quantités de produits utilisés en allopathie ou homéopathie, produits qui étaient choisis de façon spécifique selon les affections à traiter. En outre, ils ne pouvaient être utilisés que par applications cutanées (compresses, tamponnements, ionocinèse, etc). Enfin, la présence d'acide salicylique dans les produits interdisait leur utilisation par les patients allergiques aux produits salicylés (aspirine).
En 1994, Le Ribault met au point une nouvelle molécule, testée depuis 1991, pouvant être utilisée sans rajout de complément quelconque (...). Autre nouveauté importante : sous forme liquide, ce silicium organique (baptisé « G5 »), dépourvu d'acide salicylique, ne présente aucune toxicité et devient désormais buvable. Mais il peut aussi être utilisé sous forme liquide ou de gel pour des applications cutanées. (...) »

Le Silicium organique de Le Ribault est issu de l'industrie pétrochimique

VERRE ou PLASTIQUE ?

Certains marchands de silicium organique déconseillent d'absorber celui-ci à l'aide de cuillères en métal, ou de boire ou de stocker celui-ci dans des récipients en verre. Selon eux, le silicium organique ne doit pas entrer en contact avec autre chose que du plastique.
Je vous rassure : si la bouteille de G5 dont vous disposez n'est pas munie d'un doseur en plastique (mais en ce cas il ne s'agit pas de G5 authentique...), vous pouvez absorber sans problème vos doses quotidiennes à l'aide d'un verre ou d'une cuillère en métal.
Pour de courtes périodes (quelques jours), vous pouvez aussi le stocker dans des bouteilles de verre. Mais passé ce délai, le silicium minéral constituant le verre du récipient risque de se dissoudre partiellement dans le silicium organique et de diminuer son efficacité. L'idéal est donc d'utiliser un récipient en plastique.


RAPPELS SUR L'IONOCINESE ET LE G5

Des confusions, voire des "erreurs" ou une désinformation délibérée, ne cessent de courir depuis quelques temps au sujet de deux produits qui suscitent de plus en plus d'intérêt...ou de convoitise.
Il devient donc urgent qu'une mise au point rigoureuse soit effectuée par ceux qui - auteurs et propriétaires indiscutables des produits - sont les seuls à pouvoir en parler de façon pertinente et crédible.

Rappelons donc en quelques mots leur histoire.
L'Ionocinèse a été imaginée et ainsi nommée par le Professeur, Docteur en Sciences Physiques, Jacques BRETON, de l'Université de Bordeaux-Sciences, suite à ses travaux en Electronique des circuits et en Biophysique cellulaire, et à la création qui en est résultée d'un appareillage électronique nouveau et original couvert par la délivrance de Brevets internationaux. Le produit était conçu en vue d'intervenir sur des pathologies dégénératives graves dans lesquelles le contexte électro-ionique membranaire est en cause.

Cette appellation nouvelle a été présentée en particulier en 1961 à l'Académie des Sciences de Paris, lors de la publication des premiers résultats obtenus avec l'appareil précité, dans le cas des pathologies cardio-vasculaires, et en 1962 lors des Assises Internationales de la Recherche et de l'Invention, à Turin en Italie, auxquelles le Pr. Breton avait été invité à participer et présenter ses travaux et les résultats de la mise en oeuvre de la technique nouvelle. Les premières applications avaient été effectuées en étroite collaboration avec le Dr.G.R. Rager†, Cardiologue à Bordeaux, et se sont poursuivies, toujours avec le même exceptionnel succès, avec Dr. Rager et avec le Dr. R. CLAUZEL, Cardiologue à Béziers. Elles ont pris fin après le traitement de plus de cinq Mille patients, à la suite du décès du Dr. Rager et du départ en retraite du Dr. Clauzel. Bien entendu, de nouveaux travaux sont en préparation, suite à la réalisation d'une version nouvelle de l'appareil, équipée de cartes électroniques de la dernière génération et de dispositifs avancés de contrôle et sécurité, ensemble conforme à toutes les exigences et règles de la CEE.

Le G5 ou Monométhylsilanetriol est l'aboutissement des Travaux de Norbert DUFFAUT †, Chimiste, Chercheur au CNRS, spécialiste de la chimie du Silicium, créateur de la première molécule organosiliciée susceptible d'applications thérapeutiques, le triméthylsilanol appelé DNR. De nombreuses années de recherche, puis la collaboration avec le Docteur en Sciences Loïc Le RIBAULT, aboutissaient à la mise au point du composé le plus avancé et le plus efficace nommé G5. Les propriétés très particulières de la nouvelle molécule, résultant de sa composition et de sa conformation, en font un puissant moyen d'intervention contre de nombreuses pathologies, avec pour avantage accessoire mais décisif la totale innocuité constatée lors d'utilisations intensives ou prolongées. Le Dr. Le Ribault est parvenu en particulier à préparer la dernière version du G5 sous une forme buvable qui en étend largement la facilité d'emploi, mais également les indications et l'efficacité, l'utilisation habituelle sous forme d'onctions ou de massages avec le gel devant être évidemment poursuivies pour le plus grand bénéfice de la personne.

Si l'ionocinèse paraît simple dans son principe et sa mise en œuvre, ses fondements sont d'une extrême complexité, et les "explications" proposées par quelques praticiens désirant à tout prix faire figure de spécialistes sont d'une navrante indigence et trahissent une parfaite incompétence en cette matière. Ce que le Pr. BRETON a nommé - sous la forme d'un raccourci commode mais hélas peu explicite- "Ionocinèse" pèse du poids très lourd de la Physique la plus fondamentale, de la Physique Quantique, de l'Electrodynamique des membranes vivantes et des raffinements de l'Electronique des circuits. C'est dire combien il peut être naïf et prétentieux voire malhonnête de vouloir aborder un tel sujet hors de toute forte connaissance préalable des quatre matières qui en sont la trame.

C'est malheureusement aujourd'hui le cas des "praticiens" de l'ionocinèse, avec les conséquences regrettables que cela peut comporter, en particulier lorsque ces praticiens, étrangement atteints d'amnésie, "oublient" de citer les auteurs et leurs travaux ou mieux encore s'attribuent sans le moindre scrupule la paternité des idées...et des produits !

Comment alors gérer cette situation dans le cas du G5 ?

En fait il n'est nullement nécessaire de subordonner l'usage du G5 à l'utilisation d'une ionocinèse peu ou pas maîtrisée. Selon nos "spécialistes", cette dernière serait supposée susceptible de "faciliter" le transport de la molécule vers les organes concernés. Cette assertion pourra n'être au mieux qu'en partie vraie: en solution aqueuse, la molécule de G5 est faiblement ionisée et la partie active responsable porte une charge nette négative; il conviendrait donc d'imprégner l'électrode négative seule du produit afin d'en assurer le transport. Malheureusement, le G5 est un "mauvais" électrolyte (faible constante d'ionisation) et le difficile passage du courant a toutes chances d'entraîner de forts désagréments. Comme il se trouve par ailleurs - exquis paradoxe ! - que le G5 dispose d'une exceptionnelle capacité à franchir la barrière cutanée, il sera infiniment plus simple - et aussi efficace - de l'utiliser en onctions ou en compresses, en particulier bien entendu lorsque la région du corps concernée rend difficile, voire impossible, l'installation d'électrodes.

Ceci ne remet nullement en cause les qualités d'une Ionocinèse réellement "contrôlée", mais évitera assurément bien des problèmes à l'usager, dans toute la mesure où celui-ci ne peut - pour de strictes raisons de sécurité et de disponibilité - disposer de l'appareillage indispensable. Le G5 constituera alors un excellent substitut et une excellente première approche du problème, faits d'expérience sans cesse confirmés.

Juillet 2006,

Professeur Docteur J.BRETON

Ex Vice-Président de l'Université de Bordeaux Sciences

G5 et TEMPÉRATURE

J'ai lu dans une brochure (...) que le G5 devait être conservé au réfrigérateur.(...)

Le G5 est d'autant mieux assimilé qu'il est consommé à une température tempérée. Vous pouvez donc le stocker chez vous dans n'importe quel endroit qui ne soit pas directement exposé à un soleil trop violent.

Le gel de G5 donne souvent une impression de froid quand on l'applique sur la peau. Si cette sensation vous est désagréable, vous pouvez stocker votre tube de gel à proximité d'une source de chaleur douce (radiateur électrique, par exemple) pour en réchauffer le contenant.

Professeur Jacques BRETON,  Deux Naïfs Romantiques et Confiants ou DNR et Cytotron


NOTE

En janvier 2002, plusieurs proches de Norbert découvrirent mon existence, et me révélèrent nombre de détails que j'ignorais sur sa vie.

Parmi eux, le Professeur Breton, qui n'est malheureusement pas cité dans le manuscrit de Norbert Duffaut, me prouva le rôle considérable qu'il avait joué dans les applications du DNR.

C'était tout simplement lui l'inventeur du générateur d'ionocinèse utilisé par les docteurs Rager et Janet !

A ma demande, le Professeur Breton rédigea donc un texte passionnant, dont vous lirez ci-dessus (et pourrez enregistrer ou imprimer) l'intégralité.

L.L.R.

Les points de vue, commentaires et autres renseignements diffusés sur nos sites ont pour seul but d'informer le visiteur. En aucun cas ces points de vue, commentaires et renseignements ne constituent une recommandation de traitement (préventif ou curatif), une prescription ou un diagnostic et ne doivent pas être considérés comme tels. En cas de malaise important ou de maladie, consultez d'abord votre médecin ou professionnel de santé de manière à évaluer correctement votre état et vos besoins.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Mise à jour le Vendredi, 20 Avril 2012 11:41