Place Beauvau PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Administrateur   
Mardi, 17 Mai 2011 18:41

Place Beauvau
 

(Editeur Robert Laffont)
 

 

20 ans après : les aveux de Pierre Joxe

Dès 1983, LLR avait prouvé que la microanalyse pouvait rendre des services énormes aux magistrats et aux enquêteurs de la police et de la gendarmerie.

Conscient de l’importance que représentait le potentiel du C.A.R.M.E., il avait écrit le 13 janvier 1984 à Gaston Defferre (Ministre de l’Intérieur) pour lui demander un rendez-vous afin de lui exposer en détail son programme de rénovation de la police technique et scientifique française.

En juin 1984, il fut donc reçu par Georges Simonin, chef du service central de l’identité judiciaire. Celui-ci se déclara très intéressé par tous les documents que Loïc pouvait lui fournir sur ses activités du moment et ses projets.

Six jours plus tard, Loïc lui adressa cinq exemplaires d’un épais dossier dans lequel il exposait toutes les applications de la microanalyse en criminalistique.

Deux mois après, Pierre Joxe (Ministre de l'Intérieur ayant succédé à Gaston Defferre) jugea brusquement « déprimant » l’état de la P.T.S. et lança son « projet de rénovation de la police scientifique ».

Le projet de Joxe reprenait point par point tout ce que Le Ribault exposait dans son rapport à Simonin.

LLR a donc, en toute bonne foi, longtemps cru que Pierre Joxe était un vil plagiaire...

Que celles et ceux qui en doutent se précipitent sans tarder chez leur libraire préféré pour acheter toutes affaires cessantes ce livre terrifiant que viennent d'écrire Olivia Recasens, Jean-Michel Décugis & Christophe Labbé. Un livre qui leur donnera froid dans le dos…

 

Mise à jour le Mardi, 02 Août 2011 15:19