Définition simple PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Administrateur   
Mardi, 17 Mai 2011 17:57
l’Exoscopie.
Définition simplifiée
 
En 1971, Loïc Le Ribault met au point l’exoscopie des quartz. Ce nom vient du grec « exo » (en dehors) et « skopein » (regarder).
 
L’exoscopie est basée sur l’identification puis l’interprétation de deux cent cinquante caractères de base qui permettent de replacer dans leur ordre chronologique les divers épisodes vécus par les grains de sable au cours de leur histoire, et dans certains cas leur origine géographique exacte. En effet, chaque environnement naturel est caractérisé par un ensemble de facteurs d’origines diverses (physiques, chimiques, mécaniques, biologiques) qui laissent à la surface des grains de quartz des traces de forme et de taille différentes.
 
La découverte est de taille parce qu’il s’agit de l’étude au microscope électronique de l’aspect extérieur, dans un premier temps des grains de sable, mais ensuite de n’importe quel objet. Le travail de Le Ribault est de montrer que ceux-ci, quels qu’ils soient, évoluent. Parfois très rapidement : par exemple un grain de sable sur une plage marine est différent le soir de ce qu’il était le matin. Et c’est valable pour n’importe quel élément. Imaginez : vous êtes assis sur un fauteuil. Lorsque vous vous lèverez, vous allez emmener des fibres de ce fauteuil sur votre pantalon et votre vêtement aura laissé des fibres sur le siège. C’est l’usure qui se produit à chaque instant de la vie d’un objet ou d’un individu. L’EXOSCOPIE A POUR OBJECTIF D’ETUDIER CE PHENOMENE D’OBSERVER LES MODIFICATIONS INFIMES D’UN ELEMENT.

 

Mise à jour le Mardi, 17 Mai 2011 17:59